La Fed pourrait relever ses taux deux fois d'ici fin 2016-Williams

vendredi 29 juillet 2016 18h52
 

CAMBRIDGE, Massachussets, 29 juillet (Reuters) - La Réserve fédérale américaine pourrait relever ses taux d'intérêt à deux reprises d'ici la fin de l'année, a dit vendredi un des responsables de la banque centrale du pays, minimisant l'impact de chiffres du produit intérieur brut (PIB) du deuxième trimestre moins bons que prévu.

Selon John Williams, président de la Fed de San Francisco, ces données sont ressorties à un niveau inférieur aux attentes en raison de variations aussi bien dans les stocks des entreprises que dans les dépenses publiques, estimant que certaines données sous-jacentes du rapport du PIB faisaient "bonne figure".

Il s'est exprimé quelques heures après que le département du Commerce a fait état d'une hausse, en rythme annualisé, de 1,2% du PIB au deuxième trimestre, alors que les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé une croissance de 2,6%.

De fait, cette croissance a été plombée par la première diminution des stocks des entreprises depuis 2011. Le bond de la consommation des ménages sur la période semble cependant attester d'une bonne santé sous-jacente de la première puissance économique mondiale.

"Il paraît pertinent, sous réserve que les indicateurs à venir confortent cette hypothèse, de relever les taux cette année", a déclaré John Williams, qui ne votera pas lors des trois dernières réunions de politique monétaire de l'année de la Fed.

"Il pourrait y avoir un flux de données au cours des deux prochains mois qui, à mon avis, autoriserait deux hausses des taux."

Mercredi, la Réserve fédérale a laissé sa politique monétaire inchangée, conformément aux attentes, tout en estimant que les risques à court terme sur les perspectives de l'économie américaine avaient diminué, ouvrant la porte à une reprise de son cycle de resserrement de sa politique monétaire cette année. (Jonathan Spicer, Benoît Van Overstraeten pour le service français)