La Bourse de Paris-Les valeurs à suivre lundi (avant-Bourse)

lundi 1 août 2016 08h33
 

(Actualisé avec publications du matin, Bel, Ipsen, SoLocal))
    * Variation des futures sur indice CAC 40 <0#FCE:>
    * Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 1er août (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la
Bourse de Paris, attendue en hausse à l'ouverture. 
    
    * BNP PARIBAS, CREDIT AGRICOLE, SOCIETE
GENERALE, NATIXIS - Les tests de résistance
des principales banques européennes, conduits sous l'égide de
l'Autorité bancaire européenne (ABE) et rendus publics vendredi,
ont montré la solidité des banques françaises, a dit la Banque
de France.  
    
    * EDF - La Première ministre britannique Theresa
May est personnellement intervenue pour repousser la signature
de l'accord sur le projet Hinkley Point, a déclaré samedi une
source gouvernementale. Emmanuel Macron a dit ne
pas croire à "un revirement" du Royaume-Uni dans ce dossier en
estimant que "l'équation énergétique" du nouveau gouvernement
britannique "n'a pas changé". 
    
    * VEOLIA a publié lundi des performances
opérationnelles en hausse au titre du premier semestre 2016,
portées par des réductions de coûts supérieures à son plan de
marche, et a confirmé l'ensemble de ses objectifs. Veolia a
signé vendredi un projet d'accord avec la Caisse des dépôts pour
lui permettre de sortir du capital de leur filiale commune
Transdev. 
    
    * LEGRAND a confirmé "pleinement" ses objectifs
financiers pour 2016 après avoir enregistré une croissance
organique de 1,9% de son chiffre d'affaires au premier semestre,
porté par le dynamisme des Etats-Unis et par ses nouvelles
acquisitions. 
    
    * AIR LIQUIDE s'est dit "confiant" dans sa
capacité à générer en 2016 une croissance à la fois du résultat
net et du bénéfice par action après avoir publié un bénéfice
semestriel impacté par des éléments exceptionnels. 
    
    * VIVENDI n'a jamais envisagé de prendre le
contrôle de l'italien Mediaset, a déclaré le président
du directoire du groupe de médias français, au Corriere della
Sera. Une fusion entre Mediaset et Telecom Italia,
dont Vivendi détient 24,7% du capital, "n'est pas notre objectif
et n'est pas à l'ordre du jour". 
    
    * PUBLICIS GROUPE a annoncé avoir demandé à Kevin
Roberts, directeur de sa filiale Saatchi & Saatchi et membre de
son directoire, de prendre un congé avec effet immédiat à la
suite de propos jugés inacceptables sur les ambitions des femmes
aux postes de responsabilités, dans l'attente d'une décision du
conseil de surveillance du groupe à son sujet. (Le communiqué: bit.ly/2aeN4je)
   
    
    * AMUNDI a franchi la barre des 1.000 milliards
d'euros d'actifs sous gestion, ce qui permet à la filiale du
Crédit agricole d'atteindre avec un an d'avance son
objectif d'encours gérés. 
    
    * RENAULT, PSA - Ségolène Royal
maintiendra la pression sur les constructeurs automobiles et
souhaite que le système français de malus et la réglementation
européenne soient modifiés, a-t-on appris vendredi après la
remise du rapport final de la commission créée après le scandale
des diesel Volkswagen. 
    
    * FROMAGERIES BEL a annoncé lundi être entré en
négociations exclusives avec le fonds LBO France en vue de
prendre une participation majoritaire dans le groupe MOM,
propriétaire des marques Materne, Pom'Potes ou encore Mont
Blanc, afin de créer un leader du "snacking sain". 
    
    * IPSEN a annoncé l'autorisation par la FDA de
Dysport (abobotulinumtoxinA) injection dans le traitement de la
spasticité des membres inférieurs chez l'enfantâgé de 2 ans et
plus, première et unique toxine botulique autorisée aux
Etats-Unis pour le traitement de cette maladie chez l'enfant.
 
    
    * SOLOCAL GROUP a annoncé lundi avoir demandé à
Euronext Paris la suspension de sa cotation de ce lundi jusqu'à
l'ouverture de la Bourse de Paris jeudi 4 août "dans la
perspective d'une prochaine communication sur l'avancement de sa
restructuration financière". 
    
    * PARROT a fait état vendredi d'une perte nette
de 27,9 millions d'euros au deuxième trimestre contre une perte
de 4,9 millions un an plus tôt. (Le communiqué: bit.ly/2awMWy2)

 (Matthieu Protard et Dominique Rodriguez)