Areva/Finlande-TVO veut toujours que l'EPR soit achevé fin 2018

vendredi 29 juillet 2016 15h50
 

PARIS, 29 juillet (Reuters) - Le groupe finlandais Teollisuuden Voima (TVO), qui est en contentieux avec Areva au sujet du réacteur nucléaire EPR Olkiluoto-3 (OL3), a indiqué vendredi qu'il souhaitait toujours que ce réacteur soit achevé d'ici fin 2018.

Réagissant à la publication des résultats semestriels d'Areva jeudi soir, TVO indique dans un courriel adressé à Reuters que ce projet restait pour lui "d'une importance capitale".

"Nous espérons que la restructuration de la filière nucléaire française ne viendra en aucun cas compromettre l'avancée de ce projet", souligne Jarmo Tanhua, le PDG de TVO.

Au cours du premier semestre, Areva est parvenu à réduire ses pertes avec une perte nette de 120 millions d'euros contre 206 millions d'euros.

A l'occasion de la publication de ses résultats semestriels, le groupe nucléaire public a aussi fait savoir que le montage juridique concernant l'EPR finlandais dans le cadre de la reprise d'Areva NP par EDF avançait même la solution retenue s'avérait être plus complexe qu'initialement envisagée.

Depuis de nombreux mois, TVO et un consortium formé par Areva et l'allemand Siemens s'efforcent de trouver une solution au différend qui les oppose sur le dossier de l'OL3, chacun se rejetant mutuellement la responsabilité des retards et surcoûts du réacteur qui devait initialement entrer en fonction en 2009 mais dont la mise en service est désormais attendue en 2018.

Les négociations ont été rompues en mai dernier. (Matthieu Protard, édité par Jean-Michel Bélot)