Wall Street ouvre sur une note irrégulière

vendredi 29 juillet 2016 15h40
 

NEW YORK, 29 juillet (Reuters) - Wall Street évoluait sur une note irrégulière vendredi dans les premiers échanges, coincée d'une part entre une croissance nettement moins forte qu'attendue au deuxième trimestre et des résultats sensiblement inférieurs aux prévisions des géants du pétrole et, d'autre part, les bonnes performances trimestrielles de grands noms de la technologie.

L'indice Dow Jones perd 34,45 points, soit 0,19%, à 18.423,75. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,05% à 2.168,89 mais le Nasdaq Composite prend 0,03% à 5.156,78.

Selon des données publiées vendredi par le département du Commerce, le produit intérieur brut (PIB) a augmenté de 1,2% en rythme annualisé sur la période avril-juin alors que les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé sur la période une croissance de 2,6%.

Ce hausse moins forte que prévu du PIB a surtout été le fait d'une première diminution des stocks des entreprises depuis 2011. Ceci étant dit, le bond de la consommation des ménages sur la période atteste d'une bonne santé sous-jacente de la première puissance économique mondiale.

En raison d'une rechute des cours du brut sur la période avril-juin et de marges de raffinage en berne, les résultats d'Exxon Mobil ont baissé bien plus que prévu tandis que Chevron a accusé sa perte trimestrielle la plus prononcée en 15 ans.

Les actions Exxon Mobil et Chevron cèdent respectivement 3,89% et 1,78% et l'indice S&P 500 regroupant les valeurs énergétiques abandonne 1,76%, accusant de loin la baisse sectorielle la plus prononcée.

"Il n'y a rien susceptible de stimuler les marchés actions et nous sommes déjà à des plus hauts historiques (...)", a noté Phil Davis, directeur général de PSW Investments.

Le secteur technologique (+0,39%) soutient toutefois la cote, porté par les résultats supérieurs aux attentes publiée jeudi par Alphabet (+3,43%), maison mère de Google, et Amazon (+0,84%)

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur (Yashaswini Swamynathan, Benoit Van Overstraeten pour le service français)