LEAD 1-Londres examinera en détail le projet Hinkley Point

vendredi 29 juillet 2016 11h28
 

(Actualisé avec réaction ministère français de l'Economie)

LONDRES, 29 juillet (Reuters) - Le nouveau gouvernement britannique a besoin de revoir en détail le projet de construction de deux réacteurs nucléaires EPR en Angleterre, à Hinkley Point, avant de prendre une décision cet automne, a déclaré vendredi une porte-parole du gouvernement.

Le conseil d'administration d'EDF a donné jeudi soir son feu vert à ce projet controversé.

Mais le nouveau ministre britannique des Entreprises et de l'Energie, Greg Clark, a annoncé dans la foulée que son gouvernement allait examiner minutieusement tous les éléments du projet et rendre sa décision en début d'automne.

Londres, a déclaré une porte-parole du ministère des Entreprises, de l'Energie et de la Stratégie industrielle, a "besoin d'examiner tous les détails".

"Il est simplement normal d'examiner les détails avant de prendre une décision", a-t-elle ajouté.

Le gouvernement britannique est dirigé par Theresa May depuis que David Cameron a démissionné à la suite du vote favorable à une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne lors du référendum du 23 juin.

Le projet Hinkley Point comporte des risques commerciaux pour la France comme pour le Royaume-Uni.

EDF prendra en charge l'investissement en amont, ce qui pourrait mettre en péril les finances de l'entreprise selon les syndicats, tandis que Londres s'est engagé à verser un tarif deux fois plus élevé que les prix actuels du marché pour l'électricité produite par la centrale.   Suite...