Barclays-La réduction de voilure a grevé le résultat du T2

vendredi 29 juillet 2016 08h35
 

par Lawrence White et Sinead Cruise

LONDRES, 29 juillet (Reuters) - Barclays a annoncé vendredi un bénéfice imposable en baisse de 20% au premier semestre, les charges liées à la cession ou à la réduction des actifs jugés non stratégiques ayant prélevé leur tribut sur les résultats.

La banque britannique a fait état d'un bénéfice imposable de deux milliards de livres (3,1 milliards d'euros) contre 2,6 milliards un an auparavant.

Le tassement du résultat résulte essentiellment d'une perte de 1,9 milliard de livres de la structure regroupant les actifs à céder, dont le banque se déssaisit au fur et à mesure dans un environnement économique rendu d'autant plus âpre par la décision de la Grande-Bretagne de sortir de l'Union européenne (UE).

Le bénéfice tiré de l'activité de prêt aux ménages et aux entreprises, des cartes de crédit et de la banque d'investissement ressort à 2,4 milliards de livres, en hausse de 19%.

"Tout bien considéré, l'image du deuxième trimestre est celle d'une progression forte et accélérée au regard de notre stratégie. Nous sommes persuadés que c'est la bonne solution pour Barclays et ne voyons aucun motif de la revoir elle ou encore le rythme auquel elle donne des résultats", explique le directeur général Jes Staley dans un communiqué.

La victoire du Brexit le 23 juin dernier n'a pas arrangé les affaires d'un secteur bancaire britannique en proie, ici comme ailleurs, à un contexte de taux d'intérêt qui n'ont jamais été aussi bas et à une réglementation devenue beaucoup plus stricte.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)