July 29, 2016 / 6:47 AM / a year ago

LEAD 1-La BoJ assouplit en doublant ses achats d'ETF, déçoit les attentes

3 MINUTES DE LECTURE

(Actualisé avec des précisions, citations)

par Leika Kihara

TOKYO, 29 juillet (Reuters) - La Banque du Japon (BoJ) a annoncé vendredi un nouvel assouplissement monétaire avec le doublement de ses achats de fonds indiciels cotés (ETF), répondant en partie aux appels du gouvernement qui avait plaidé pour des mesures de soutien mais décevant les marchés qui attendaient des initiatives plus audacieuses.

La banque centrale a toutefois dit qu'elle allait conduire une évaluation approfondie des effets de sa politique de taux d'intérêt négatifs et de son programme d'achat massif d'actifs, laissant entendre qu'une refonte majeure de son programme de stimulation monétaire était à l'ordre du jour.

A l'issue d'une réunion de politique monétaire de deux jours, la BoJ a décidé d'accroître ses achats d'ETF pour les porter à 6.000 milliards de yens en rythme annuel (52,23 milliards d'euros) contre 3.300 milliards actuellement. La décision a été adoptée par 7 voix pour et 2 contre.

La BoJ a maintenu sa promesse d'augmenter la masse monétaire, en ce qui concerne les liquidités et les dépôts, à un rythme annuel de 80.000 milliards de yens, tout en laissant inchangé le taux d'intérêt négatif de -0,1% appliqué à une partie des réserves excédentaires déposées par les institutions financières auprès d'elle.

Le dollar a chuté de plus d'un yen, tombant à un plus bas en séance de 102,825 yens et l'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a cédé près de 2% avant de se reprendre et de terminer en hausse.

"La BoJ n'a pas répondu aux attentes. J'attends de voir ce que va dire le gouverneur de la Banque du Japon Haruhiko Kuroda mais un accroissement des achats d'ETF ne contribue en rien à la réalisation de l'objectif d'une inflation de 2%", a dit Norio Myagawa, économiste de Mizuho Securities.

"La BoJ ne veut pas l'admettre mais elle a atteint les limites de l'assouplissement quantitatif et des taux d'intérêt négatifs."

Kuroda a débuté une conférence de presse à 6h30 GMT, jugeant que la situation économique du Japon s'améliorait progressivement même si l'exportation et la production industrielle resteraient en demi-teinte pendant encore quelque temps.

En coordonnant son action avec le plan de relance budgétaire que prépare le gouvernement, la BoJ cherche à maximiser l'impact de ses mesures sur l'économie nipponne engluée dans la déflation.

"La BoJ considère que les mesures de politique monétaire (d'aujourd'hui) et les initiatives du gouvernement vont avoir des effets de synergie sur l'économie", a dit la banque centrale dans son communiqué publié à l'issue de sa réunion de politique monétaire.

Le gouvernement japonais présentera mardi un plan de relance d'un montant de 28.000 milliards de yens dont le Premier ministre Shinzo Abe a précisé vendredi qu'il comprendrait 13.500 milliards de "mesures fiscales". (Leika Kihara, Nicolas Delame et Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below