** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

vendredi 29 juillet 2016 08h15
 

PARIS, 29 juillet (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse à l'ouverture en dépit de l'annonce par la Banque du Japon (BoJ) d'un assouplissement monétaire beaucoup moins ambitieux qu'attendu, qui a entraîné une nette appréciation du yen.

La séance sera marquée par la poursuite des publications de résultats, les premières estimations de la croissance économique au deuxième trimestre en zone euro et aux Etats-Unis et l'annonce des résultats des tests de résistance des grandes banques européennes conduits par l'Autorité bancaire européenne.

La Banque du Japon a annoncé vendredi un nouvel assouplissement monétaire passant par une modeste hausse de ses investissements en ETF sans céder aux appels du pied du gouvernement qui souhaitait des mesures plus ambitieuses.

Elle a laissé inchangé le taux d'intérêt négatif de -0,1% appliqué à une partie des réserves excédentaires déposées par les institutions financières auprès d'elle.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner jusqu'à 0,75% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,46% et le FTSE à Londres serait quasi-stable.

La Bourse de Tokyo a terminé en hausse malgré la forte appréciation du yen et les valeurs financières se sont bien comportées, la Banque du Japon ayant renoncé à abaisser ses taux directeurs un peu plus en territoire négatif comme certains intervenants de marché le redoutaient.

Wall Street a fini sans entrain jeudi, alourdie par une statistique économique (inscriptions au chômage) inférieure aux attentes et quelques résultats de sociétés décevants, de Ford notamment, mais le Nasdaq a pu tirer son épingle du jeu grâce à une bonne performance des valeurs technologiques, Facebook en tête.

Sur le marché des changes, le yen s'est fortement apprécié après l'annonce par la BoJ d'une augmentation limitée de ses achats d'actifs, inférieure aux attentes du marché.

Le dollar cède près de 2% contre la devise japonaise à 103,14 yens, au plus bas depuis le 11 juillet. L'euro recule dans les même proportions à 114,31 yens.   Suite...