ADP-Les ventes en duty free baissent, les Chinois achètent moins

jeudi 28 juillet 2016 18h57
 

PARIS, 28 juillet (Reuters) - Groupe ADP a accusé un recul des ventes de ses boutiques en "duty free" au premier semestre pour la première fois depuis des années, pâtissant de la baisse des dépenses des voyageurs chinois.

L'exploitant des aéroports de Roissy et d'Orly a également indiqué jeudi avoir profité d'un afflux de passagers des low cost comme Transavia (groupe Air France-KLM ) et l'espagnole Vueling, moins dépensiers, qui a compensé la baisse du trafic international, notamment du Japon et de Malaisie.

Groupe ADP a ainsi pu maintenir sa prévision de croissance de 2,3% de son trafic pour cette année malgré l'impact des grèves et des attentats en Europe, notamment en France.

"Le contexte reste difficile", a déclaré le directeur financier Philippe Pascal à des journalistes, soulignant qu'un retour à la normale prend des mois après un attentat.

"Ce qui est difficile pour nous aujourd'hui d'anticiper, c'est le phénomène d'accumulation qui rend ce contexte incertain."

La baisse de 8,5% du chiffre d'affaires par passager en duty free à 34,0 euros au premier semestre s'explique notamment par le durcissement des contrôles douaniers en Chine et l'afflux de voyageurs chinois bénéficiant de promotions mais au pouvoir d'achat limité, a-t-il souligné.

Le groupe pâtit aussi de la situation sécuritaire tendue en Turquie, où il détient 38% de TAV Airports, concessionnaire de l'aéroport d'Istanbul.

Groupe ADP a donc dû abaisser sa prévision de résultat net part du groupe pour 2016, anticipant désormais une légère baisse au lieu d'une hausse d'au moins 10%.

  Suite...