Monte dei Paschi a contacté des banques pour son appel au marché-sce

mercredi 27 juillet 2016 15h41
 

par Pamela Barbaglia et Silvia Aloisi

LONDRES/MILAN, 27 juillet (Reuters) - Banca Monte dei Paschi di Siena a demandé à huit banques au moins de garantir une augmentation de capital de cinq milliards d'euros, la troisième banque italienne étant pressée par les autorités de tutelle de renforcer son bilan, a dit mercredi à Reuters une source proche du dossier.

JPMorgan Chase et Mediobanca, co-chefs de file de l'opération, ont pris contact jusqu'à présent avec Goldman Sachs, Morgan Stanley, Bank of America , Citigroup, Deutsche Bank, UniCredit et Banca IMI, filiale d'Intesa Sanpaolo, a ajouté la source.

Elle a précisé qu'UBS, qui travaille au plan de sauvetage de Monte dei Paschi de concert avec Citi, figure parmi les établissements qui ont été écartés.

La banque toscane veut que son augmentation de capital bénéficie du blancseing de la Banque centrale européenne (BCE) avant la publication, vendredi soir, des derniers tests de résistance que cette dernière a imposé aux banques de la zone euro. Les investisseurs craignent que les fonds propres de la banque soient insuffisants pour lui permettre de rester à flot en cas de situation économique tendue.

Monte dei Paschi, UniCredit, Deutsche Bank, Morgan Stanley et Citi se sont refusé à tout commentaire. Goldman Sachs, Mediobanca, JPMorgan et UBS n'étaient pas disponibles dans l'immédiat.

Monte dei Paschi a fixé le seuil de garantie du placement à 0,5-0,6 fois sa valeur comptable tangible, ce qui pose problème pour sa valorisation car son action a dégringolé de 75% environ depuis le début de l'année et elle se traite actuellement à 0,1 fois cette valeur comptable, a expliqué la source.

Les discussions avec Monte dei Paschi sont actuellement en cours et aucune décision définitive n'en est sortie quant à la composition du syndicat de placement, a encore dit la source.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)