UniCredit, Santander renoncent à fusionner leur gestion d'actifs

mercredi 27 juillet 2016 10h43
 

MILAN, 27 juillet (Reuters) - La banque italienne UniCredit a annoncé mercredi être convenue avec l'espagnole Santander de renoncer à leur accord de fusion de leurs filiales de gestion d'actifs.

Dans un communiqué, la première banque italienne par les actifs explique qu'elle examinera d'autres options pour sa filiale Pioneer, y compris une possible introduction en Bourse.

UniCredit réexamine sa stratégie depuis l'arrivée à sa tête du français Jean-Pierre Mustier, qui a pris ses fonctions le 12 juillet.

Le Financial Times avait rapporté que les deux banques pourraient renoncer à fusionner leur gestion d'actifs en raison des incertitudes nées du vote des Britanniques pour une sortie de l'Union européenne (UE).

Le Royaume-Uni est le premier marché de Santander, la principale banque de la zone euro. (Francesca Landini, Véronique Tison pour le service français)