Sprint bondit en Bourse après un CA supérieur aux attentes au T1

lundi 25 juillet 2016 16h48
 

25 juillet (Reuters) - Sprint a fait état lundi d'un chiffre d'affaires légèrement supérieur aux attentes, les rabais consentis lui ayant permis d'attirer plus d'abonnés postpayés sur le premier trimestre de son exercice fiscal (avril/mars) que sur la même période au cours des neuf dernières années.

Le quatrième opérateur mobile américain a ajouté qu'il avait suffisamment d'argent pour financer ses activités et respecter ses échéances pour l'année en cours. Des analystes et investisseurs s'inquiétent de sa situation financière depuis que son actionnaire mjoritaire SoftBank a proposé de racheter le fabricant de semi-conducteurs ARM pour 32 milliards de dollars (29,15 milliards d'euros).

"Nous nous attendons à avoir les ressources adéquates pour fournir les capitaux nécessaires au financement de nos activités et au remboursement de nos échéances de dette sur l'ensemble de l'exercice 2016", a déclaré le directeur financier de Sprint, Tarek Robbiati; lors d'une conférence avec les analystes.

L'action Sprint bondit de plus de 20% à 5,55 dollars à Wall Street une heure après l'ouverture alors que le groupe a fait état d'une hausse de 173.000 du nombre de ses abonnés postpayés sur les trois mois au 30 juin après une baisse de 12.000 sur la même période de l'an dernier.

Les résiliations de contrats postpayés sont aussi tombées à leur plus bas niveau depuis la création de l'entreprise, a dit son directeur général, Marcelo Claure, dans un communiqué. Le taux de résiliation est ressorti à 1,39% sur le trimestre.

La perte nette de Sprint s'est toutefois aggravée sur le trimestre à 302 millions de dollars (275 millions d'euros), soit 8 cents par action, contre 20 millions de dollars (un cent par action) un an auparavant.

Le trimestre sous revue prend en comptes des charges de résiliation d'un contrat avec l'opérateur mobile Ntelos pour un montant de 113 millions de dollars.

Sprint a précisé que ses produits d'exploitation ont légèrement diminué à 8,01 milliards de dollars contre 7,98 milliards attendu par le consensus des analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S.

L'action Sprint était déjà en hausse de 27,6% depuis le début de l'année sur la base du cours de clôture de vendredi. (Aishwarya Venugopal à Bangalore, Marc Joanny, édité par Juliette Rouillon)