France-La Cour des comptes veut revoir le logement des douaniers

lundi 25 juillet 2016 17h55
 

* De moins en moins de douaniers logés dans le parc

* Un taux d'occupation très inférieur à la moyenne

* Des pertes de recette majeures

PARIS, 25 juillet (Reuters) - La Cour des comptes dénonce le coût élevé pour l'Etat de la politique de logement des douaniers et préconise de supprimer l'établissement public gérant ce parc.

La Cour souligne que cet établissement, la "Masse des douanes", représente une "solution coûteuse pour la Douane et pour l'Etat", dans un référé adressé au ministre des Finances, Michel Sapin, et au secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert, rendu public lundi.

Malgré une lente réduction du nombre de logements, passé de 4.075 en 2004 à 3.324 en 2014, la "Masse des douanes" a été pérennisée en 2015, alors même qu'elle loge de moins en moins de douaniers, avec 1.968 douaniers en activité et leurs familles logés en 2014.

Le taux d'occupation du parc par des douaniers en activité ne s'élevait qu'à 59% cette année là et l'ouverture du parc à des retraités de la Douane ou à d'autres agents publics ne suffit pas à compenser cette érosion, relève la Cour.

Elle évoque un taux d'occupation global de 72% contre une moyenne à 93% pour l'ensemble du parc immobilier et 97% pour le parc social, selon l'Insee.

Selon la Cour, "la forte baisse du taux d'occupation et la proportion décroissante de douaniers logés sont révélatrices de l'inadéquation profonde entre l'offre et la demande".   Suite...