Turkish Airlines licencie plus de cent employés après le putsch-presse

lundi 25 juillet 2016 13h28
 

ISTANBUL, 25 juillet (Reuters) - La compagnie aérienne nationale turque Turkish Airlines a renvoyé plus de 100 employés, notamment dans le management et le personnel navigant, en raison de leurs liens avec le pustch manqué du 15 juillet, ont rapporté lundi des médias turcs.

Les employés ont été licenciés dimanche soir à cause de leurs liens avec le mouvement de Fethullah Gülen, le prédicateur en exil aux Etats-Unis accusé par Ankara d'être l'instigateur du putsch manqué, écrit le journal Sabah.

D'autres médias avancent que les salariés auraient été renvoyés pour "inefficacité". Le site d'informations financières Thelira.com précise que 250 membres du personnel navigant ont été mis à pied et cent autres personnes dans les services administratifs et de management.

L'opérateur Turk Telekom, détenu à 30% par l'Etat, a par ailleurs renvoyé vendredi 198 employés en "coopération avec les forces de sécurité". La compagnie a indiqué par un communiqué que certains responsables avaient été convoqués par la justice pour témoigner dans le cadre de l'enquête sur le coup d'Etat manqué.

Les autorités ont suspendu, interpellé ou placé sous enquête judiciaire plus de 60.000 militaires, policiers, magistrats, enseignants, fonctionnaires et autres personnes depuis l'échec du putsch. (Ceyda Caglayan et Seda Sezer; Laura Martin pour le service français)