LEAD 2-LVMH resserre sa discipline financière et cède Donna Karan

lundi 25 juillet 2016 11h59
 

* La marque, déficitaire, cédée pour une valeur de $650 mlns

* La cession de DK pourrait en annoncer d'autres-analyste (Actualisé avec détails, commentaires, cours)

par Pascale Denis

PARIS, 25 juillet (Reuters) - LVMH a annoncé lundi la vente Donna Karan au groupe G-III Apparel pour une valeur d'entreprise de 650 millions de dollars (592 millions d'euros), faute d'être parvenu à redresser l'emblématique griffe américaine de prêt-à-porter.

En cédant Donna Karan - sa plus importante cession depuis plus de dix ans - LVMH fait preuve d'une plus grande discipline financière dictée par un environnement devenu difficile où le luxe peine à trouver de la croissance.

"La stratégie de LVMH consiste à concentrer ses moyens financiers sur ses marques premium comme Céline, Givenchy ou Kenzo", a précisé un porte-parole du groupe.

Cette opération pourrait aussi en annoncer d'autres, selon les analystes de Citi, qui évoquent une possible cession de Marc Jacobs, également déficitaire et en pleine restructuration, ou celle des croisières Miami Cruise. La concession DFS de l'aéroport de Hong Kong pourrait quant à elle ne pas être reconduite, à la fin 2017, pour cause d'effondrement des ventes de luxe dans l'ancienne colonie britannique.

Après avoir tenté en vain de remettre Donna Karan sur les rails, face à la féroce concurrence des marques comme Michael Kors ou Tory Burch, LVMH qui avait acquis la griffe américaine en 2001 pour environ 240 millions dollars (hors dettes), a finalement jeté l'éponge.

"LVMH se débarrasse d'un problème au moment où le marché devient difficile pour le luxe et où les groupes peuvent se montrer moins accommodants avec les marques qui sous-performent", estime Luca Solca, analyste d'Exane BNP Paribas.   Suite...