** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

lundi 25 juillet 2016 08h17
 

PARIS, 25 juillet (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en légère hausse lundi à l'ouverture après le message rassurant du G20 ce week-end et dans l'attente des réunions de politique monétaire de la semaine, Réserve fédérale américaine puis Banque du Japon.

Les ministres des Finances et banquiers centraux du Groupe des 20 économies les plus importantes de la planète ont renouvelé dimanche leur engagement à soutenir la croissance et à mieux en partager les fruits, au terme d'une réunion dominée par l'impact de la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne et par le risque protectionniste.

Les investisseurs surveilleront la publication à 08h00 GMT de l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne après les premiers résultats de l'enquête mensuel des directeurs d'achat de Markit publiés vendredi qui ont montré que la croissance de la zone euro en juillet est tombée à son plus bas niveau depuis début 2015, la solide performance des deux principales économies du bloc, l'Allemagne et la France, ne compensant pas la faiblesse de l'activité dans les plus petits pays.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner 0,1% à l'ouverture tout comme le Dax à Francfort et le FTSE à Londres.

La Bourse de Tokyo a terminé en très léger repli de 0,04%.

Sur le marché des changes, le dollar est à la hausse, soutenu par un changement des anticipations sur le calendrier de relèvement des taux par la Réserve fédérale dont le comité de politique monétaire se réunit mardi et mercredi, après une série d'indicateurs conjoncturels robustes aux Etats-Unis.

Les futures sur les taux d'intérêt américains, qui excluaient une hausse des taux cette année depuis le vote britannique sur la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, le 23 juin, intègrent désormais une probabilité de 40% d'une hausse de taux de 25 points de base d'ici la fin de l'année. Aucune hausse de taux n'est toutefois attendue cette semaine.

L'indice du dollar contre un panier de devises de référence, qui a atteint un plus haut de quatre mois et demi vendredi à 97,543, reste ferme à 97,362.

L'euro se traite à 1,0975 dollar après être tombé vendredi à un plus bas d'un mois à 1,09555.   Suite...