Boeing va passer plus de $2 milliards de charges exceptionnelles

jeudi 21 juillet 2016 23h09
 

21 juillet (Reuters) - Boeing a annoncé jeudi qu'il inscrirait dans ses comptes du deuxième trimestre des charges comptables d'un montant total de plus de deux milliards de dollars (1,81 milliard d'euros) liées à ses programmes 787 et 747 ainsi qu'au KC-46, le ravitailleur de l'armée américaine.

Ces charges figureront dans les résultats que le groupe américain d'aéronautique et de défense publiera mercredi prochain.

La charge liée au 787 atteint 847 millions de dollars après impôt, soit 1,33 dollar par action, et porte sur deux avions de test qui ont été substantiellement modifiés et restent invendus.

La charge pour le 747, d'un montant de 814 millions après impôt, soit 1,28 dollar par action, reflète l'anticipation d'une faible demande pour la version fret de l'appareil.

Boeing avait réduit la cadence de production du 747-8 à six exemplaires par an en raison du ralentissement du marché et avait dit s'attendre à une amélioration de la demande d'ici 2019 lui permettant de porter la cadence à 12 appareils par an.

La charge liée au KC-46, de 393 millions après impôt, soit 62 cents par action, concerne des problèmes de calendrier de livraison et de matériel déjà annoncés. Elle n'inclut en revanche aucune indemnisation de l'armée de l'air américaine, indemnisation qui figurera dans les résultats trimestriels.

"Il s'agit de décisions justes, proactives, afin de renforcer l'entreprise à l'avenir", a déclaré le directeur général, Dennis Muilenburg, dans un communiqué.

(Alwyn Scott; Marc Angrand pour le service français)