TF1 dans le rouge au S1 avec la facture de l'euro de foot

jeudi 21 juillet 2016 20h06
 

PARIS, 21 juillet (Reuters) - TF1 s'est montré jeudi un peu plus optimiste pour les investissements publicitaires à la télévision qui devraient croître en 2016 après un premier semestre marqué par une perte nette en raison du coût de diffusion de l'euro de football.

Le groupe de télévision, codiffuseur de la compétition européenne avec M6 et beIN Sports, a réglé une facture de 37,9 millions d'euros pour la diffusion de 19 matches en juin, ce qui a fait plonger ses comptes dans le rouge avec une perte nette de 0,6 million au premier semestre.

En dépit de la compétition, les audiences de TF1 sont restées décevantes en juin à 20,4% après un printemps déjà frustrant.

Sur l'ensemble du deuxième trimestre, les recettes publicitaires du groupe qui possède les chaînes gratuites TF1, TMC, NT1 et HD1 ont progressé de seulement 1,3%, enregistrant toutefois un rebond par rapport à la baisse de 0,7% des trois premiers mois de l'année.

"Le marché publicitaire TV pourrait être en légère hausse en 2016", déclare dans un communiqué la filiale de Bouygues qui évoquait précédemment une stabilité des recettes.

Pour relancer la machine TF1, qui devrait voir sa part de marché publicitaire reculer en 2016, le nouveau PDG Gilles Pélisson mise gros sur l'arrivée de nouvelles recrues à la rentrée comme Yann Barthès, Yves Calvi et Grégoire Margotton.

"Le fait que nous ayons réussi à attirer autant de talents pendant le mercato est le signe fort que beaucoup de gens à l'extérieur de TF1 sont conscients des forces du groupe", a expliqué le PDG, en poste depuis fin février, lors d'une conférence avec des analystes.

"Même si je ne suis pas enthousiasmé par les résultats du deuxième trimestre en termes d'audiences et de chiffre d'affaires, je vois beaucoup de potentiel pour les derniers trimestres et au-delà pour 2017".

Le communiqué : bit.ly/2abE0OL

La présentation : bit.ly/2acxicz (Gwénaëlle Barzic, édité par)