Oil Search renonce à surenchérir sur ExxonMobil

jeudi 21 juillet 2016 12h55
 

MELBOURBNE, 21 juillet (Reuters) - Le pétrolier australien Oil Search a décidé jeudi de ne pas relever son offre sur InterOil, permettant au géant américain ExxonMobil de racheter ce dernier pour 2,2 milliards de dollars (deux milliards d'euros).

Cette décision pourrait amener Total et ExxonMobil à regrouper leurs intérêts gaziers concurrents en Papouasie-Nouvelle-Guinée afin de réduire les coûts.

Total s'était entendu avec Oil Search, qui avait soumis une première offre d'achat d'InterOil en mai dernier, en vue de lui racheter une partie de la participation de 36,5% d'InterOil dans le gisement potentiellement lucratif d'Elk-Antelope.

Mais ExxonMobil avait surenchéri cette semaine sur Oil Search avec son offre de 2,2 milliards de dollars sur InterOil.

ExxonMobil est déjà présent en Papouasie-Nouvelle-Guinée avec son projet PNG LNG, que devait concurrencer le projet Papua LNG de Total.

Oil Search, qui a des participations dans les deux projets, avait lancé son offre sur InterOil dans l'espoir de les regrouper et de réduire ainsi ses coûts tout en accélérant la mise en valeur du nouveau gisement.

(Sonali Paul, Wilfrid Exbrayat pour le service français)