** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

jeudi 21 juillet 2016 08h12
 

PARIS, 21 juillet (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en légère baisse jeudi à l'ouverture, au lendemain de nouveaux plus hauts records à Wall Street et dans l'attente de l'issue de la réunion du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE).

Alors que les publications des résultats trimestriels se poursuivent, les investisseurs vont aussi se focaliser sur les orientations de politique économique avec la réunion des ministres des Finances et des banquiers centraux du G20 ce week-end à Chengdu, en Chine, et les réunions de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine et de la Banque du Japon la semaine prochaine après celle de la BCE ce jeudi.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait perdre jusqu'à 0,1% à l'ouverture, comme le Dax à Francfort, et le FTSE à Londres cèderait 0,3%.

La Bourse de Tokyo a terminé en hausse à un plus haut de sept semaines, portée par les gains de Wall Street, l'affaiblissement du yen et les anticipations de nouvelles mesures de soutien à l'économie.

Sur le marché des changes, le dollar fléchit en dépit des anticipations d'une accélération du calendrier du resserrement monétaire de la Réserve fédérale, après une série de bons indicateurs conjoncturels aux Etats-Unis.

Son indice contre un panier de devises de référence est toutefois en recul de 0,24% après avoir atteint un plus haut depuis le 10 mars à 97,323.

L'euro est en hausse de 0,17% contre le billet vert après avoir touché un plus bas de près de neuf mois de 1,0980 dans l'attente des décisions de la Banque centrale européenne.

"L'affaiblissement de l'euro se traduit par une stimulation automatique de l'économie, ce qui signifie que la BCE peut attendre", a dit Kathy Lien, responsable de la stratégie change de BK Asset Management.

Le pétrole accroit ses gains de la veille déclenchés par la publication mercredi d'une baisse légèrement supérieure aux attentes des stocks de brut aux Etats-Unis et observée pour la neuvième semaine consécutive par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).   Suite...