La CE autorise Mylan à racheter Meda sous conditions

mercredi 20 juillet 2016 16h46
 

BRUXELLES, 20 juillet (Reuters) - La Commission européenne (CE) a annoncé mercredi autoriser le rachat du suédois Meda par le génériqueur Mylan à la condition de céder certains actifs en Autriche, Belgique, Estonie, France, Luxembourg, Irlande, Italie, Norvège, Portugal, Espagne et Royaume-Uni.

Des sources avaient dit la semaine dernière que l'opération serait vraisemblablement acceptée par l'exécutif européen moyennant des cessions d'actifs.

Mylan a proposé en février de racheter son concurrent Meda pour 7,2 milliards de dollars (6,51 milliards d'euros) en numéraire et en actions. L'opération permettra au laboratoire américain de pénétrer sur des marchés tels que la Chine, l'Asie du sud-est, la Russie et le Proche-Orient.

La CE a expliqué qu'elle avait identifié 15 marchés où se posaient des problèmes de concurrence en raison de la position forte des deux groupes pharmaceutiques et du manque d'alternatives.

(Philip Blenkinsop, Wilfrid Exbrayat pour le service français)