Fox News pourrait évincer son président, accusé de harcèlement

mardi 19 juillet 2016 23h55
 

19 juillet (Reuters) - L'avenir de Roger Ailes à la tête de la chaîne d'information américaine Fox News semblait compromis mardi, plusieurs médias donnant son départ comme imminent après les accusations de harcèlement sexuel portées contre lui.

Une porte-parole de Fox a déclaré que l'analyse juridique de ces accusations étaient en cours et que Roger Ailes restait en poste.

Le magazine New York, citant des sources non-identifiées, a rapporté auparavant que la présentatrice vedette de Fox News Megyn Kelly avait déclaré aux enquêteurs mandatés par Fox que Roger Ailes, son supérieur direct, lui avait fait "des avances sexuelles" il y a environ dix ans.

Selon l'article, les avocats de 21st Century Fox, la maison mère de Fox News, ont donné jusqu'au 1er août à Roger Ailes pour démissionner et éviter ainsi d'être démis de ses fonctions à la tête de la chaîne.

Une ex-présentatrice vedette de Fox News, Gretchen Carlson, a engagé des poursuites judiciaires contre Roger Ailes, l'accusant de harcèlement sexuel. Roger Ailes a nié ses accusations.

Fox a par la suite chargé un cabinet juridique de mener une enquête interne.

(Jessica Toonkel; Marc Angrand pour le service français)