BOURSE-Les valorisations US atteignent des niveaux extrêmes-Goldman

mardi 19 juillet 2016 21h19
 

19 juillet (Reuters) - Les récents records inscrits par les marchés actions américains ont porté des valorisations déjà élevées à des niveaux extrêmes, estiment certains responsables de stratégies d'investissement.

Ceux de Goldman Sachs notent ainsi que l'indice S&P-500 se traite actuellement sur la base d'un ratio cours/bénéfice (PER) moyen de 17,6, soit dans le 89e centile des valorisations des 40 années écoulées, et sur un PER médian de 18,4, soit dans le 99e centile de la période.

Alors que les cours ont nettement augmenté, la croissance attendue des bénéfices des entreprises pour 2016 n'est que de 0,1%, montrent les données Thomson Reuters.

"Une croissance zéro des bénéfices n'est pas compatible avec une valorisation élevée des actions", écrivent les responsables de stratégies de Goldman Sachs, ajoutant qu'"en dépit de marges proches des records, le BPA ajusté du S&P-500 stagne depuis trois ans".

Sur le seul deuxième trimestre, les bénéfices du S&P devraient avoir diminué de 4,3%, accusant ainsi leur quatrième trimestre consécutif de baisse, toujours selon les données Thomson Reuters.

Des valorisations élevées sans croissance des bénéfices risquent d'empêcher une poursuite de la hausse, soulignent certains analystes.

"Les investisseurs veulent voir les bénéfices se redresser avant de faire monter encore les cours", estime Edward Campbell, gérant senior de Quantitative Management Associates.

Le S&P est en hausse de 5,7% environ depuis le début de l'année.

(Caroline Valetkevitch; Marc Angrand pour le service français)