GB-Hammond promet de collaborer avec la Banque d'Angleterre

mardi 19 juillet 2016 13h56
 

LONDRES, 19 juillet (Reuters) - Le nouveau chancelier de l'Echiquier, Philip Hammond, a assuré mardi qu'il coopérerait avec la Banque d'Angleterre pour que l'économie britannique se remette du choc du référendum du 23 juin en faveur d'une sortie de l'Union européenne.

"Je vais travailler en étroite collaboration avec la Banque d'Angleterre pour apporter une stabilité rapide qui restaure la confiance dans la santé de l'économie britannique", a-t-il déclaré mardi devant le Parlement, précisant que le déficit budgétaire de la Grande-Bretagne était "très important".

"Bien qu'il soit évident que le résultat du référendum représente un choc considérable pour l'économie britannique, celle-ci pourra y faire face grâce aux mesures prises ces six dernières années par mon prédécesseur", a ajouté Philip Hammond.

Il a été nommé ministre des Finances la semaine dernière par la Première ministre Theresa May en remplacement de George Osborne.

La procédure formelle de sortie de l'UE du Royaume-Uni n'est pour le moment pas encore engagée. La Première ministre Theresa May a répété qu'elle n'invoquerait pas l'article 50 du Traité de Lisbonne, ouvrant le début des négociations sur le Brexit, avant la fin de l'année.

Mardi, un conseiller juridique du gouvernement, Jason Coppell, a confirmé devant une haute Cour de justice la position du gouvernement. (David Miliken, Laura Martin pour le service français)