LEAD 1-Feu vert au rapprochement Fnac-Darty, 6 magasins à céder

lundi 18 juillet 2016 19h17
 

(Actualisé avec détails)

PARIS, 18 juillet (Reuters) - L'Autorité de la concurrence a donné son feu vert lundi au rapprochement entre la Fnac et Darty, sous réserve de la cession de six magasins à Paris et dans la région parisienne.

Après une bataille acharnée face à Conforama pour le contrôle du distributeur d'électronique et d'électroménager, la Fnac l'avait finalement emporté fin avril, au prix fort.

Mais alors que d'importantes cessions étaient à craindre, l'Autorité de la concurrence en a limité le nombre à six seulement, après avoir pris en compte, pour la première fois, le marché du e-commerce dans son appréciation des conséquences concurrentielles du rapprochement entre les deux enseignes.

Comme le demandait la Fnac, le régulateur a jugé "logique" d'intégrer la vente en ligne, compte-tenu de la pénétration du e-commerce sur le marché des produits électroménagers et électroniques.

Elle a donc évalué la concurrence formée par l'ensemble des acteurs - magasins en dur des enseignes et leurs propres sites internet, ainsi que "pure players" du e-commerce comme Amazon ou CDiscount (groupe Casino ) - une décision qui a pour conséquence de faire mécaniquement baisser la part de marché des magasins physiques de la Fnac et de Darty.

"L'Autorité a reconnu que les magasins physiques et les ventes en ligne appartenaient à un seul et même marché, et a pris en ce sens une décision pionnière en Europe", s'est félicité la Fnac dans un communiqué.

Cinq magasins Darty - quatre à Paris, dont un qui devait ouvrir avenue de Wagram, et un à Vélizy-Villacoublay - devront être cédés, ainsi qu'un magasin Fnac dans le centre commercial de Beaugrenelle, à Paris également.

A la fin 2015, la Fnac comptait 121 magasins en France et Darty 222.   Suite...