L'OPA sur ARM un bon signe pour l'économie post-Brexit, dit May

lundi 18 juillet 2016 13h36
 

LONDRES, 18 juillet (Reuters) - La nouvelle Première ministre britannique, Theresa May, a dit lundi que la décision du groupe japonais Softbank d'acquérir le concepteur de puces ARM Holdings montrait que l'économie britannique pouvait connaître le succès même après le vote en faveur d'une sortie de la Grande-Bratagne de l'Union européenne.

Saluant l'opération comme un soutien à l'économie et au marché du travail britannique, une porte-parole de Theresa May a dit que cette dernière considérait l'acquisition dans l'intérêt du pays, un critère qu'elle retiendra pour toutes les achats d'entreprises britanniques par des investisseurs étrangers à l'avenir.

"C'est une bonne nouvelle pour les travailleurs britanniques, c'est une bonne nouvelle pour l'économie britannique, et cela montre que, comme l'a dit la Première ministre, nous pouvons transformer la sortie de l'Union européenne en un succès", a dit la porte-parole. (William James, Marc Joanny pour le service français, édité par Véronique Tison)