ENCADRE-Ankara suspend les activités de Bank Asya, proche de Gülen

lundi 18 juillet 2016 10h59
 

18 juillet (Reuters) - Les autorités turques ont temporairement suspendu les activités de Bank Asya, spécialisée dans la finance islamique, a dit lundi l'organisme turc d'assurance des dépôts alors que le processus de mise en vente de l'établissement n'a attiré aucun acheteur.

Fondée par des partisans de Fethullah Gülen, un prédicateur en exil aux Etats-Unis et opposant de longue date au président turc Recep Tayyip Erdogan, Bank Asya fait partie de la vingtaine d'entreprises liées à Gülen, ciblées par Ankara depuis la tentative de putsch militaire avortée de vendredi soir.

Erdogan a juré dimanche de continuer à éliminer le "virus" à l'origine de la tentative de putsch, dans une allusion à Fethullah Gülen.

Aucun "développement inhabituel" n'a affecté le secteur bancaire turc et les banques ne semblent ne pas avoir besoin des mesures de soutien annoncées par la banque centrale au cours du week-end, a dit séparément le dirigeant de l'association des banques turques interrogé par Bloomberg.

Les banques ne constatent pas une "augmentation préoccupante" des coûts de financement à l'international, a ajouté Hyseyin Aydin.

Au cours du week-end, la banque centrale turque s'est engagée à fournir un accès sans limite à la liquidité pour les banques afin de rassurer les investisseurs sur la solidité du système bancaire.

(Ece Toksabay, Ebru Tuncay et Can seer, Marc Joanny pour le service français, édité par Véronique Tison)