La Chine a une marge de manoeuvre budgétaire-banque centrale

lundi 18 juillet 2016 08h51
 

PEKIN, 18 juillet (Reuters) - La Chine peut augmenter le ratio de son déficit budgétaire pour le porter à 4 ou 5% du produit intérieur brut et se donner ainsi les moyens de relancer plus efficacement l'économie, a déclaré un haut responsable de la banque centrale chinoise cité lundi dans la presse.

La Chine a actuellement un objectif de déficit de 3%, après un résultat effectif de 2,4% en 2015, et il y a de la marge pour l'augmenter légèrement, a déclaré Sheng Songcheng, directeur du département d'études et de statistique de la Banque populaire de Chine (PBC), cité par le Shanghai Securities News.

La politique monétaire est efficace mais elle est limitée et doit donc être couplée à une politique budgétaire proactive, a dit Sheng lors d'une conférence samedi, en suggérant également que Pékin augmente ses émissions d'obligations.

Il a aussi estimé que le pays était tombé dans une "trappe de liquidités", où l'augmentation de la masse monétaire est absorbée par des entreprises qui n'investissement pas en retour.

Le gouvernement a annoncé vendredi une croissance de 6,7% au titre du deuxième trimestre, légèrement meilleure que prévu, grâce à une hausse des dépenses publiques et au boom immobilier qui a favorisé la production industrielle et l'activité du secteur de la construction.

Mais ces chiffres ont aussi montré que la croissance chinoise devenait de plus en plus dépendante des dépenses gouvernementales et de la dette publique alors que l'investissement privé subit un sérieux coup de frein. (Winni Zhou et Nick Heath, Véronique Tison pour le service français)