L'autorité de la concurrence devrait valider Fnac-Darty-presse

dimanche 17 juillet 2016 22h49
 

PARIS, 17 juillet (Reuters) - L'autorité de la concurrence devrait valider lundi le rapprochement entre l'enseigne culturelle Fnac et le groupe d'électroménager et d'électronique Darty et n'aurait exigé qu'un minimum de concessions, rapporte Le Figaro à paraître lundi.

Le président du régulateur avait prévenu début juillet que la décision serait rendue "juste après le long week-end du 14 juillet".

"L'autorité de la concurrence devrait délivrer ce lundi son visa, indispensable pour l'opération", écrit le quotidien qui précise qu'elle n'a "exigé qu'un minimum de concessions."

L'autorité exige ainsi "la vente de moins de dix points de vente, pour l'essentiel à Paris et en région parisienne", ajoute Le Figaro. "Mieux : aucun navire amiral ne serait touché, ce qui minimisera encore l'impact en termes d'image et de ventes."

La bataille pour le contrôle de Darty a pris fin en avril avec la victoire de la Fnac à l'issue de plusieurs mois de tractations face à son rival Conforama .

Les dirigeants de la Fnac craignaient de devoir céder 30 à 40 magasins du réseau constitué des 260 Darty et 140 Fnac en France, dont des sites phares à Paris, selon Le Figaro. (Marine Pennetier, édité par Simon Carraud)