Le chef économiste de la BoE évoque un soutien "musclé" en août

vendredi 15 juillet 2016 12h10
 

LONDRES, 15 juillet (Reuters) - La Banque d'Angleterre doit agir "de manière rapide et musclée" pour soutenir l'économie et renforcer la confiance, a déclaré vendredi l'économiste en chef de l'institution, Andrew Haldane.

Dans son premier discours depuis le référendum du 23 juin remporté par les partisans de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, il a estimé que la banque centrale - qui a laissé sa politique monétaire inchangée jeudi - devrait présenter "un ensemble de mesures d'assouplissement de la politique monétaire mutuellement complémentaires".

"Cette réponse monétaire, destinée à renforcer les anticipations et la confiance, devra selon moi être apportée de manière rapide et musclée. Par 'rapide', j'entends 'le mois prochain'", a-t-il ajouté.

La prochaine réunion de politique monétaire de la BoE est prévue le 4 août.

Andrew Haldane n'a donné aucune précision sur la nature des mesures qu'il juge nécessaires.

Il a estimé que la BoE pouvait se permettre une réaction trop offensive au vu des doutes sur l'efficacité de la politique monétaire en matière de soutien à la demande alors que les taux d'intérêt sont quasi-nuls.

"Je préfère prendre le risque d'utiliser un marteau-pilon pour casser une noix plutôt que d'utiliser un marteau de géologue pour creuser un tunnel et m'évader de prison comme un autre Andy, celui des 'Evadés'", a-t-il dit en référence à un film d'évasion inspiré d'une nouvelle de Stephen King.

Andrew Haldane a ajouté s'attendre à un ralentissement marqué de l'économie britannique dans les trimestres à venir, mais a écarté l'hypothèse d'une crise brutale.

Sur le marché des changes, la livre sterling a réduit ses gains face au dollar et s'est orientée à la baisse face à l'euro après ces déclarations.

(David Milliken; Marc Angrand pour le service français)