UniCredit ne renoncera pas à son modèle européen, dit Mustier

vendredi 15 juillet 2016 08h29
 

MILAN, 15 juillet (Reuters) - UniCredit peut remettre en question sa présence sur certains marchés à l'international mais n'a pas l'intention de renoncer à son identité européenne, a déclaré son nouvel administrateur délégué, Jean-Pierre Mustier, dans un entretien publié vendredi par le quotidien Il Sole 24 Ore.

Le Français, ancien haut dirigeant de la Société générale entre autres, a pris au début de la semaine ses nouvelles fonctions à la tête de la première banque d'Italie par les actifs et il a immédiatement annoncé une revue stratégique.

Une source proche du dossier avait déclaré auparavant que sa nomination pourrait ouvrir la voie à une augmentation de capital et à d'importantes cessions d'actifs.

"La présence du groupe peut être étudiée mais nous n'avons pas l'intention de modifier l'identité européenne d'un groupe présent avec des banques séparées sur de nombreux marchés mais capable de servir ses clients avec un réseau international", a dit Jean-Pierre Mustier à Il Sole.

Il a précisé prévoir de présenter un nouveau plan stratégique plus probablement au quatrième trimestre.

Interrogé sur un éventuel appel aux actionnaires pour lever des capitaux frais, il a répondu que la banque préparait une série de mesures destinées à renforcer son bilan.

(Agnieszka Flak; Marc Angrand pour le service français)