Tesla convoqué devant une commission du Congrès le 29 juillet

vendredi 15 juillet 2016 00h18
 

WASHINGTON, 14 juillet (Reuters) - Le président de la Commission sénatoriale américaine qui supervise la sécurité routière a demandé à auditionner Tesla le 29 juillet au sujet d'un accident mortel survenu le 7 mai en Floride et impliquant une Model S dont la fonction de pilotage automatique ("Autopilot") était activée.

Dans une lettre adressée au directeur général de Tesla, Elon Musk, le sénateur John Thune (Dakota du Sud), président de la commission sénatoriale du Commerce, des Sciences et des Transports, demande au constructeur de voitures électriques de venir s'expliquer sur l'accident, sur les mesures qu'il a prises en réaction et sur sa coopération avec la NHTSA, l'autorité fédérale de sécurité routière.

Tesla n'a fait aucun commentaire dans l'immédiat mais Elon Musk a en revanche twitté pour dire que la fonction Autopilot était apparemment coupée lors d'un autre accident survenu en Pennsylvanie et qui, selon lui, ne se serait pas produit si elle avait été activée.

Le magazine de défense des consommateurs Consumer Reports a demandé jeudi au groupe californien de désactiver son système de conduite assistée pendant la durée de l'enquête menée par la NHTSA sur l'accident du 7 juin. "Le terme 'Autopilot' laisse croire que la Model S est capable de rouler toute seule, ce qui est une hypothèse potentiellement dangereuse", estime la revue. (David Shepardson, Véronique Tison pour le service français)