LEAD 1-May forme un gouvernement de combat chargé de réussir le Brexit

jeudi 14 juillet 2016 15h48
 

par Kate Holton et Costas Pitas

LONDRES, 14 juillet (Reuters) - La nouvelle Première ministre britannique, Theresa May, a poursuivi jeudi la composition du gouvernement avec lequel elle entend réussir au mieux la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, n'hésitant pas à écarter des figures du Parti conservateur.

Au lendemain de son installation au 10, Downing Street, Theresa May a ainsi mis sur la touche le ministre de la Justice Michael Gove, un partisan du Brexit qui avait un temps brigué la succession de David Cameron, après avoir confié le portefeuille clé du Foreign Office à l'ancien maire de Londres Boris Johnson, provoquant la stupéfaction dans bon nombre de chancelleries du monde entier.

Face aux interrogation sur l'impact économique du Brexit au Royaume-Uni, Theresa May a installé Philip Hammond au ministère des Finances et ce dernier a promis qu'il serait moins intransigeant que son prédécesseur George Osborne en matière de réduction des déficits publics.

"Les marchés ont besoin de signaux encourageants, ils doivent savoir que nous ferons tout ce qui est nécessaire pour maintenir l'économie sur les bons rails", a déclaré Philip Hammond.

"Bien sûr, nous allons poursuivre la réduction des déficits, mais les questions de méthodologie, de calendrier et de rythme seront abordées à la lumière des nouvelles circonstances économiques", a-t-il dit.

En dépit des attentes des analystes, la Banque d'Angleterre a choisi jeudi le statu quo et n'a pas touché à son taux directeur alors que les investisseurs s'attendaient à ce qu'elle lâche un peu de lest. Mais elle a laissé entendre qu'elle annoncerait des mesures de soutien au crédit et à l'économie dès le mois prochain.

OSBORNE SUR LA TOUCHE   Suite...