Brexit-Pas besoin de collectif budgétaire, dit Philip Hammond

jeudi 14 juillet 2016 08h26
 

LONDRES, 14 juillet (Reuters) - Le nouveau ministre britannique des Finances, Philip Hammond, a écarté jeudi la piste d'un collectif budgétaire pour faire face aux conséquences économiques de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Interrogé sur Sky News, il a déclaré qu'il surveillerait attentivement la situation économique durant l'été avant de fixer des objectifs de dépenses à l'automne, comme de coutume.

"Je vois ce matin le gouverneur de la Banque d'Angleterre (Mark Carney) pour faire le point", a-t-il ajouté.

Hammond, qui a fait campagne en faveur du maintien dans l'UE, va devoir déterminer une nouvelle trajectoire budgétaire après que son prédécesseur George Osborne a renoncé à son objectif d'un excédent d'ici 2020.

L'économie britannique a connu une croissance de 2,2% l'an passé et le déficit budgétaire est descendu sous la barre des 4% du PIB, soit son plus bas niveau depuis la crise de 2008.

Cette situation favorable pourrait cependant s'inverser. La Banque d'Angleterre a prévenu que le Brexit pourrait créer un choc sur l'économie avec la possibilité d'une récession. (Kate Holton; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)