GB-Le marché immobilier souffre après le vote Brexit-RICS

jeudi 14 juillet 2016 04h46
 

LONDRES, 14 juillet (Reuters) - Le vote pour le Brexit le mois dernier a eu un effet immédiat sur le marché immobilier britannique où les acheteurs potentiels et les anticipations de ventes ont baissé à un rythme inédit en plusieurs années, montre une enquêtes des agents immobiliers publiée jeudi.

La Royal Institution of Chartered Surveyors (RICS) rapporte que l'incertitude déclenchée par le vote a causé "une baisse marquée" dans l'activité du marché immobilier résidentiel.

L'indice mesurant la progression du marché dans les trois derniers mois est passé de 19 en mai, à 16 en juin. Un indice supérieur à zéro indique une augmentation des prix de l'immobilier.

Les analystes interrogés par Reuters anticipaient une baisse plus marquée. Le chiffre marque le niveau le plus bas connu par le marché depuis un an et demi.

Publiée quelques heures avant la décision de politique monétaire de la Banque d'Angleterre, qui pourrait jeudi abaisser son taux directeur, l'enquête s'ajoute aux signes qui montrent que le référendum a déjà un impact réel sur l'économie.

Les demandes d'information des nouveaux acheteurs ont baissé le mois dernier à un rythme inédit depuis 2008, quand la Grande-Bretagne est entrée dans une récession liée à la crise financière mondiale.

Les anticipations de ventes ont elles connu un déclin jamais enregistré depuis le début de la publication des données de la RICS, en 1998.

L'indice des anticipations de baisse des prix dans les trois prochains mois a augmenté pour atteindre un plus haut de cinq ans.

(Andy Bruce; Julie Carriat pour le service français, édité par Danielle Rouquié)