GB-Theresa May nomme son gouvernement, demande du temps à l'Europe

jeudi 14 juillet 2016 04h27
 

* L'ancienne ministre de l'Intérieur au 10 Downing Street

* Boris Johnson nommé à la tête de la diplomatie

* David Davis, autre eurosceptique, ministre du Brexit

* Hammond aux Finances pour rassurer les investisseurs

* May promet une politique en faveur des Britanniques

par Kylie MacLellan et William James

LONDRES, 14 juillet (Reuters) - A peine nommée mercredi Première ministre du Royaume-Uni pour organiser la sortie de son pays de l'Union européenne, Theresa May a appelé à ses côtés deux influents partisans du Brexit, l'ex-maire de Londres Boris Johnson qui récupère le ministère des Affaires étrangères et David Davis qui hérite du portefeuille ad hoc créé pour l'occasion.

Les tâches principales qui attendent ce nouveau gouvernement sont la gestion du divorce entre Londres et le bloc communautaire après le référendum du 23 juin où les partisans du Brexit l'ont emporté et la relance d'une économie menacée par la récession. Cette dernière mission revient au nouveau ministre des Finances, Philip Hammond, qui était chargé de la diplomatie dans le précédent gouvernement.

Dans sa première déclaration publique en tant que chef du gouvernement, Theresa May a reconnu que la Grande-Bretagne était confrontée "à une période de grands défis après le référendum". "Mais parce que nous sommes la Grande-Bretagne, je sais que nous nous montrerons à la hauteur de ces défis", a-t-elle ajouté avant d'entrer au 10 Downing Street.   Suite...