Monte Paschi discute de ses créances douteuses avec Atlante-sces

mercredi 13 juillet 2016 16h18
 

MILAN, 13 juillet (Reuters) - Banca Monte dei Paschi di Siena est en discussion avec Atlante, le fonds public de soutien au secteur bancaire italien, en vue d'un accord qui lui permettrait de réduire ses créances douteuses, a-t-on appris mercredi de deux sources proches du dossier.

La Banque centrale européenne (BCE), qui supervise le secteur bancaire de la zone euro, a demandé au groupe toscan, à troisième banque d'Italie, de réduire son encours net de créances douteuses de 40% en deux ans et demi, ce qui implique des cessions de créances de près de 14 milliards d'euros sur la période alors que le plan stratégique du groupe n'en prévoyait initialement que 5,5 milliards.

Monte Paschi, dont la valeur boursière a fondu de 70% environ depuis le début de l'année, a déclaré coopérer avec les autorités pour tenter de trouver une solution définitive au problème.

Selon des sources bancaires, le groupe souhaite conclure un accord avant la publication, prévue le 29 juillet, des résultats des nouveaux tests de résistance européens, auxquels il devrait en partie échouer.

Mercredi, l'action Monte Paschi gagnait 6,65% à 0,3306 euro à 14h15 GMT, les investisseurs tablant sur une évolution rapide du dossier après plusieurs articles de presse selon lesquels la banque s'apprête à mandater JPMorgan en vue d'une importante cessions de créances douteuses.

Les deux sources ont confirmé que des discussions entre la banque et Atlante étaient en cours.

"Ils sont en contact permanent pour tenter de conclure un accord", a dit l'une des sources.

Monte Paschi, Atlante et JPMorgan ont refusé de commenter ces informations.

(Valentina Za, avec Francesca Landini; Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)