L'UE suspend son enquête sur le rachat de Faiveley par Wabtec

mercredi 13 juillet 2016 13h11
 

BRUXELLES, 13 juillet (Reuters) - La Commission européenne a annoncé mercredi qu'elle suspendait son enquête approfondie sur le projet de rachat du fabricant français d'équipements ferroviaires Faiveley Transport par son concurrent américain Wabtec Corporation, les deux sociétés n'ayant pas apporté des informations importantes.

L'exécutif européen a ouvert une enquête approfondie voici deux mois sur cette opération de 1,8 milliard de dollars (1,6 milliard d'euros, craignant qu'elle ne réduise trop fortement la concurrence dans ce secteur, l'opération étant censée donner naissance à l'un des leaders mondiaux des équipements ferroviaires.

La CE explique dans un communiqué que l'interruption de la procédure intervient lorsque les parties n'ont pas fourni des informations importantes sollicitées par elle. Elle fixera une nouvelle date limite à sa décision une fois que la chose aura été réglée.

La date limite initiale était le 20 septembre, portée par la suite au 18 octobre.

Faiveley n'a pas réagi dans l'immédiat aux sollicitations de commentaires. (Foo Yun Che, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)