Pokemon Go-Difficultés d'accès en Australie, Nintendo chute de 6%

mercredi 13 juillet 2016 10h43
 

SYDNEY/WELLINGTON, 13 juillet (Reuters) - Le nouveau jeu pour smartphones Pokemon Go de Nintendo connaît des déboires en Australie où un nombre croissant d'utilisateurs rencontrent des difficultés pour s'y connecter, ce qui pourrait retarder son déploiement mondial.

L'action Nintendo a perdu jusqu'à 6% mercredi à la Bourse de Tokyo après trois séances en forte hausse liée au succès rencontré par le jeu et qui avait entraîné une hausse de 1.200 milliards de yens (10 milliards d'euros) de la capitalisation boursière du géant nippon du jeu vidéo.

Sorti le 7 juillet aux Etats-Unis, en Australie et en Nouvelle-Zélande, Pokemon Go a grimpé au cours du week-end à la première place des applications gratuites disponibles sur iTunes, la plate-forme d'Apple.

Nintendo et Niantic, qui a développé le jeu faisant appel à la réalité augmentée en association avec Pokemon Co, se sont refusé à tout commentaire.

Nintendo détient un tiers du capital de Pokemon Co et une participation non divulguée dans Niantic.

Certains joueurs australiens spéculent que les serveurs ont été saturés par des joueurs situés au Royaume-Uni où Pokemon Go n'est pas disponible mais qui cherchaient néanmoins à se connecter.

Aux Etats-Unis, le nouveau jeu a déjà donné lieu à des agressions et a provoqué des blessures mineures. (Elias Glenn, Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)