LEAD 1-Japon-La justice refuse la relance de 2 réacteurs nucléaires

mardi 12 juillet 2016 10h24
 

TOKYO, 12 juillet (Reuters) - La justice japonaise a maintenu mardi l'ordre de fermeture de deux réacteurs de la centrale nucléaire de Takahama, dans l'ouest du Japon, rapporte l'agence de presse Kyodo.

Le jugement sur cette centrale exploitée par Kansai Electric Power était largement attendu.

L'exploitant avait fait appel de la décision rendue le 9 mars par le tribunal de district d'Otsu, qui avait ordonné la fermeture des unités 3 et 4 de la centrale de Takahama, avec effet immédiat, pour des raisons touchant à la sûreté. C'était la première fois qu'un tribunal ordonnait l'arrêt d'une centrale en activité.

On s'attend à ce que Kansai Electric Power fasse appel de la dernière décision en date, rendue par un tribunal d'Osaka.

Actuellement, seuls deux des 42 réacteurs japonais exploitables sont en activité, mais un gouverneur qui s'est fait élire dimanche s'est engagé à les arrêter.

Alors que le gouvernement du Premier ministre Shinzo Abe souhaite relancer une source d'énergie qui représentait, avant la catastrophe de Fukushima en mars 2011, un tiers de l'électricité consommée au Japon, l'opinion publique demeure profondément sceptique face aux garanties données sur la sécurité du nucléaire. (Osamu Tsukimori; Eric Faye pour le service français)