LEAD 1-Brexit-Merkel invite Londres à clarifier au plus vite sa position

lundi 11 juillet 2016 21h50
 

(Ajoute déclarations §7-9)

BERLIN, 11 juillet (Reuters) - Angela Merkel a invité lundi le Royaume-Uni à clarifier au plus vite sa position quant à l'avenir de ses relations avec l'Union européenne.

La chancelière allemande a souligné que Berlin souhaitait que Londres reste un partenaire important du bloc européen.

"Mais l'UE et les 27 Etats membres restants doivent aussi protéger leurs intérêts", a-t-elle déclaré lors d'un discours devant le corps diplomatique à Meseberg, au nord de Berlin.

"Par exemple, quiconque souhaiterait avoir un accès libre au marché intérieur européen devra aussi accepter en retour toutes les libertés fondamentales, y compris la libre circulation des personnes", a insisté Angela Merkel.

Dimanche, la dirigeante conservatrice allemande avait déjà exhorté Londres à invoquer l'article 50 du traité de Lisbonne, qui déclenche le processus de sortie de l'UE, dès la nomination du prochain chef du gouvernement britannique.

Theresa May sera nommée mercredi Premier ministre en remplacement de David Cameron, sa dernière rivale pour le poste, Andrea Leadsom, ayant jeté l'éponge lundi.

A Meseberg, Angela Merkel a jugé que l'Europe ne pouvait pas continuer comme si de rien n'était après le Brexit. "Nous devons examiner ensemble quelles leçons nous devons tirer pour renforcer le processus d'unification européenne", a-t-elle dit.

"Nous avons besoin de rendre l'Europe plus compétitive, de renforcer la recherche et l'innovation dans les secteurs économiques prometteurs, non seulement pour éviter d'être à la traîne mais aussi pour imposer des standards européens."

"Nous avons besoin de réformes structurelles, nous avons besoin de finances solides", a encore estimé la chancelière allemande. (Michael Nienaber; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)