La France livre aux USA leur première ferme éolienne off-shore

mardi 12 juillet 2016 11h49
 

* Une réalisation de l'usine GE de Montoir-de-Bretagne

* Cinq éoliennes au large de Rhode Island

* Un marché en pleine expansion

par Guillaume Frouin

MONTOIR-DE-BRETAGNE, Loire-Atlantique, 12 juillet (Reuters) - L 'usine d'assemblage General Electric (ex-Alstom) de Montoir-de-Bretagne livre cette semaine la première "ferme éolienne" des Etats-Unis, sa première réalisation du genre dont elle entend faire une vitrine du savoir-faire français.

Les cinq éoliennes du champ marin de Block Island, une petite île au large de Rhode Island, seront mises en service en décembre prochain et pourront produire de l'électricité pour 17.000 foyers.

Conçues avec des pales danoises, des mâts espagnols et des turbines françaises, elles ont été assemblées pour le groupe Deepwater Wind, leader américain de l'éolien offshore qui travaille déjà à d'autres « fermes éoliennes » au large des Etats de New York et du Massachusetts.

Ce modèle d'aérogénérateurs, baptisé « Haliade », n'est toutefois pas inédit : l'usine nazairienne en avait déjà installé un premier prototype au Carnet (Loire-Atlantique), à terre, puis un second au large d'Osterild (Danemark).

Presque deux fois plus haut que la tour-horloge "Big Ben" de Londres, il balaye avec ses pales hors normes l'équivalent de la surface de trois terrains de football.   Suite...