Le chef économiste de D. Bank veut un fonds de secours bancaire

lundi 11 juillet 2016 11h23
 

FRANCFORT, 11 juillet (Reuters) - Le chef économiste de Deutsche Bank a exhorté lundi l'Union européenne à créer un fonds de secours de 150 milliards d'euros pour recapitaliser les banques européennes.

"On ne pourra pas éviter de mettre en place un programme plus important pour recapitaliser les banques", déclare David Folkerts-Landau dans une interview accordée à Die Welt.

"Les banques européennes peuvent être recapitalisées avec 150 milliards d'euros."

Les établissements de la région sont menacés par une spirale baissière sur le long terme et confrontés en attendant à 2.000 milliards d'euros de créances douteuses, explique-t-il. De surcroît, leur faible valeur boursière et la politique de taux négatifs de la Banque centrale européenne réduisent leur capacité à lever des capitaux par leurs propres moyens.

"On assiste à crise après crise et il m'est impossible (...) de voir des perspectives de croissance", ajoute l'économiste.

L'Italie, avec ses 350 milliards d'euros de créances douteuses et ses ratios d'endettement en hausse, requiert une attention toute particulière, souligne-t-il.

Les nouvelles directives de l'UE pour le secteur bancaire permettent un certain degré de flexibilité et autorisent les Etats à recapitaliser des banques dans certaines circonstances et pendant une durée limitée. Dans un premier temps cependant, les créanciers doivent s'acquitter de 8% des obligations de paiement avant que l'Etat ne puisse intervenir. (Tina Bello, Véronique Tison pour le service français)