** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

lundi 11 juillet 2016 07h43
 

SYDNEY/LONDRES/PARIS, 11 juillet (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse lundi à l'ouverture, dans le sillage des places asiatiques et de Wall Street vendredi après les chiffres meilleurs qu'attendu de l'emploi américain.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner jusqu'à 0,7% à l'ouverture, le Dax à Francfort jusqu'à 1% et le FTSE à Londres autour de 0,5%.

La Bourse de Tokyo prend plus de 4% à moins d'une heure de la clôture, portée entre autres par la victoire nette de la coalition gouvernementale aux élections sénatoriales de samedi, qui permettra au Premier ministre, Shinzo Abe, de faire adopter plus facilement des réformes constitutionnelles et économiques.

L'indice MSCI des marchés asiatiques hors Japon s'adjuge quant à lui 1,87% .

"La victoire d'Abe renforce la confiance des investisseurs: le fait qu'il ait gagné la majorité des deux tiers envoie un message aux investisseurs étrangers disant que la politique d'Abe va progresser", explique Hikaru Sato, analyste technique senior de Daiwa Securities.

Vendredi, Wall Street a fini sur une progression de près de 1,5% en réaction au chiffre supérieur aux 287.000 créations d'emploi annoncées pour juin, un chiffre supérieur au consensus qui a rassuré le marché sur la santé de la première économie mondiale sans pour autant raviver les craintes d'un relèvement prochain des taux par la Réserve fédérale.

La semaine qui débute sera marquée d'une part par les interventions de plusieurs responsables de la Fed, d'autre part par le début de la saison des résultats, mais surtout par la décision de politique monétaire de la Banque d'Angleterre: la BoE pourrait décider jeudi de la première baisse de son taux directeur depuis 2009 pour tenter de limiter l'impact économique du vote des Britanniques en faveur de la sortie du pays de l'Union européenne.

Sur le marché des changes, la livre sterling est quasi-stable sous 1,30 dollar et l'euro se traite autour de 1,1050 dollar.

Les cours du pétrole sont proche de leur plus bas niveau depuis deux mois, près de 46,50 dollars pour le Brent et juste au-dessus de 45 dollars pour le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI).   Suite...