Tata Steel discute d'une co-entreprise en Grande-Bretagne

vendredi 8 juillet 2016 19h45
 

8 juillet (Reuters) - Tata Steel a annoncé vendredi avoir engagé des discussions avec d'éventuels partenaires stratégiques, dont l'allemand Thyssenkrupp , en vue de former une co-entreprise pour ses actifs dans l'acier en Grande-Bretagne.

Ces discussions ne sont encore qu'à un stade préliminaire et leur issue n'est pas certaine car elle dépend de consultations et de négociations avec différents actionnaires, a ajouté le groupe sidérurgique indien.

Tata Steel a aussi annoncé le lancement d'une procédure distincte de cession de ses activités d'acier de spécialité dans le Yorkshire du Sud et de sa tuberie à Hartlepool.

Tata avait annoncé fin mars son intention de vendre la totalité de ses activités au Royaume-Uni, menaçant plusieurs milliers d'emplois dans un secteur fragilisé par la chute des prix, des coûts élevés et la concurrence chinoise.

En avril, il avait annoncé la vente de plusieurs de ses sites britanniques et de celui d'Hayange, en France, pour un montant d'une livre symbolique, à Greybull Capital, un spécialiste du redressement d'entreprises. (Ankit Ajmera à Bangalore; Bertrand Boucey pour le service français)