SALON-Le Canada a discuté avec 5 constructeurs sur des chasseurs

vendredi 8 juillet 2016 18h43
 

BASE RAF DE FAIRFORD, Angleterre, 8 juillet (Reuters) - Le gouvernement canadien a eu jeudi des discussions avec cinq fournisseurs potentiels au sujet des prochaines étapes du projet de renouvellement de la flotte canadienne de chasseurs CF-18 construits par Boeing, a-t-on appris vendredi de plusieurs sources industrielles et gouvernementales.

Evan Koronewski, porte-parole de la Défense canadienne, a déclaré que le gouvernement étudierait les différentes options au cours de l'été, notamment afin de déterminer si Ottawa avait toujours besoin d'acheter les 65 appareils envisagés initialement.

Des sources du secteur ont déclaré que des représentants de Boeing, Dassault Aviation, Eurofighter Lockheed Martin et Saab avaient participé à une téléconférence avec des représentants canadiens jeudi.

Koronewski a expliqué que la réflexion en cours prendrait en considération des facteurs tels que les coûts, les délais de livraison, l'interopérabilité avec le North American Aerospace Defense Command (NORAD) et les avantages pour l'économie canadienne.

Boeing cherche activement à vendre au Canada son F/A-18E/F Super Hornet, dont le cycle de production touche à sa fin, alors que le précédent gouvernement canadien penchait pour le F-35 de Lockheed Martin.

Ottawa a financé en partie le développement du F-35 et de nombreuses entreprises canadiennes produisent des composants pour ce modèle. Le choix d'un avion concurrent pourrait donc compromettre leurs contrats.

La téléconférence de jeudi peut être perçue comme le signe de la volonté des autorités canadiennes de mettre en concurrence tous les fournisseurs potentiels possibles même si on dispose pour l'instant de peu de détails sur le processus. (Tim Hepher et Andrea Shalal; Marc Angrand pour le service français)