La start-up Molotov veut déringardiser la télévision

lundi 11 juillet 2016 00h00
 

par Gwénaëlle Barzic

PARIS, 11 juillet (Reuters) - Les nouvelles générations désertent le poste de télévision dont elles raffolent pourtant des programmes : avec pour auguste parrain Pierre Lescure et l'argent d'investisseurs réputés, Molotov espère résoudre ce paradoxe et propager son modèle en Europe.

Accessible sur n'importe quel appareil (mobile, PC, tablette ou télévision), cette plateforme unique en son genre promet de réinventer la façon de consommer les milliers d'heures de programme proposées par les chaînes de télévision dans l'Hexagone.

En germe depuis trois ans, elle sera officiellement lancée ce lundi et accessible gratuitement dans sa version de base qui inclut 35 chaînes dont l'intégralité de la TNT.

"La télévision sur le plan du service, de l'accessibilité, de l'information sur les programmes est tellement archaïque", a expliqué Pierre Lescure, cofondateur de Canal+ dont il fût PDG, lors d'une conférence de presse.

"Il y a un gâchis phénoménal dans la mauvaise exposition de l'ensemble des programmes tellement riches de la télévision française", a-t-il expliqué dans les locaux de la société qu'il a cofondée avec JeanDavid Blanc, fondateur d'AlloCiné, et Jean-Marc Denoual, un ancien de TF1.

Avec l'explosion de l'offre de chaînes, il est devenu difficile d'avoir un aperçu exhaustif de l'ensemble des programmes disponibles sur le petit écran.

Les téléspectateurs sont quant à eux devenus nomades, réclamant de pouvoir regarder leur programme favori à n'importe quel moment et sur n'importe quel appareil, un comportement accentué par l'arrivée de plateformes comme Netflix.

Si les chaînes ont tenté de riposter en proposant des offres de "replay" et de vidéo à la demande, le parcours du téléspectateur reste bien souvent laborieux.   Suite...