La Bourse de Paris-Les valeurs du jour vendredi (clôture)

vendredi 8 juillet 2016 17h54
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 8 juillet (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à
la Bourse de Paris, où le CAC 40 a gagné 1,77% à
4.190,68 points, accentuant ses gains après l'annonce des
créations d'emplois en juin aux Etats-Unis. Sur la semaine,
l'indice parisien a reculé de 1,949%.
    * Les VALEURS BANCAIRES (+3,82%) ont regagné du
terrain, les banques italiennes en tête, ces dernières ayant été
malmenées en début de semaine alors que les inquiétudes sur
leurs créances douteuses sont revenues sur le devant de la
scène.
    * En France, CREDIT AGRICOLE a gagné 5,62% à 7,541
euros, SOCIETE GENERALE s'est adjugé 5,28% à 28 euros
et BNP PARIBAS 3,42% à 39,815 euros.
    * Les valeurs de l'AUTOMOBILE (+4,03%) ont également
rebondi.
    * RENAULT a pris 5,73% à 69,57 euros, plus forte
hausse du CAC 40, GROUPE PSA s'est adjugé 5,15% à
11,02 euros et VALEO 3,47% à 40 euros. Hors CAC 40,
FAURECIA est grimpé de 5,56% à 30,095 euros.
    * IPSOS s'est envolé en fin de séance pour
clôturer en hausse de 13,55% à 29 euros, à son plus haut niveau
depuis juin 2014. Selon le site Mergermarket, le spécialiste des
études discuterait avec plusieurs repreneurs potentiels, dont
les fonds Blackstone, BC Partners et KKR.
 
    * LAGARDERE a gagné 6,38% à 20,76 euros. Kepler
Cheuvreux et Société générale sont passés à l'achat sur le
titre, jugeant la stratégie de transformation du groupe
positive.
    * M6 a clôturé en hausse de 3,04% à 15,43 euros,
au lendemain de la qualification de l'équipe de France pour la
finale de l'Euro de football, dont il sera pour la première fois
le diffuseur avec la promesse d'une nouvelle audience record.
[nL8N19U23E)
    * VALNEVA a décollé de 16,28% à 2,5 euros. La
société de biotechnologie a annoncé jeudi être parvenu à générer
un candidat vaccin hautement purifié contre le virus Zika,
déclaré en février urgence de santé publique par l'Organisation
mondiale de la santé (OMS). 


 (Joseph Sotinel, édité par Cyril Altmeyer)