LEAD 1-Plus de 30% des dettes d'Etat inéligibles aux achats de la BCE

jeudi 7 juillet 2016 15h20
 

(Actualisé avec contexte, réactions analystes)

LONDRES, 7 juillet (Reuters) - Près d'un tiers de l'encours des dettes souveraines de la zone euro n'est plus éligible au programme d'achat de la Banque centrale européenne (BCE), leur rendement étant passé en dessous de son taux de dépôt, montrent jeudi des données de Tradeweb.

Cette situation, liée en partie à la ruée sur le marché obligataire qui a suivi le vote britannique en faveur d'une sortie de l'Union européenne le 23 juin, pourrait contraindre à terme la BCE à modifier la clé de répartition de son programme d'assouplissement quantitatif (QE), autrement dit la composition de ses rachats de titres pour 80 milliards d'euros par mois.

L'encours de titres d'Etat de la zone euro dont le rendement est inférieur à -0,4%, le niveau du taux de dépôt de la BCE, atteint 2.300 milliards d'euros sur un encours total de 7.400 milliards, soit 31,4%.

L'une des règles que la BCE s'est imposée pour la mise en oeuvre de son programme d'assouplissement quantitatif consiste à ne pas acheter de titres dont le rendement est inférieur à son taux de dépôt.

La proportion des titres de dette souveraine non éligibles aux achats de la BCE s'établissait à 22% à la mi-juin, avant le vote britannique en faveur du Brexit, qui a entraîné une baisse généralisée des rendements obligataires en raison de l'aversion au risque et des inquiétudes sur la croissance économique suscitées par une sortie de la Grande-Bretagne de l'UE.

Près de 55% des obligations publiques de la zone euro affichent un rendement négatif actuellement contre 43% le mois dernier.

Sur les 2.800 milliards d'encours d'obligations d'entreprises libellées en euros et notées en catégories d'investissement négociées sur la plateforme Tradeweb, environ 22% offrent un rendement négatif contre 16% le mois dernier.

  Suite...