Wall Street ouvre en baisse

mercredi 6 juillet 2016 15h39
 

6 juillet (Reuters) - La Bourse de New York a débuté dans le rouge mercredi, les craintes liées au Brexit pesant de nouveau sur la tendance tandis que les signes de ralentissement de la croissance mondiale continuent de s'accumuler.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 84,92 points, soit 0,48%, à 17.755,70. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,51% à 2.077,88 et le Nasdaq Composite cède 0,63% à 4.792,53.

Le vote des Britanniques en faveur de la sortie de leur pays de l'Union européenne alimente le repli des investisseurs sur les valeurs jugées les moins risquées: le cours de l'or a atteint son plus haut niveau depuis deux ans et le rendement des emprunts d'Etat américains à dix ans a touché un nouveau plus bas historique.

La volatilité des devises et les incertitudes sur les retombées économiques du référendum britannique du 23 juin alimentent les doutes sur le rebond attendu des profits des entreprises américaines.

Les bénéfices du S&P-500 sont attendus en recul de 3,9% au deuxième trimestre par rapport à la même période de l'an dernier et le consensus d'un rebond au troisième trimestre pourrait être remis en cause.

Le marché surveillera à 14h00 l'indice ISM d'activité du secteur des services pour le mois de juin, attendu en hausse à 53,3 après 52,9 en mai, et à 18h00 GMT le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale.

Les valeurs bancaires figurent de nouveaux parmi les plus affectées par la tendance générale à la baisse: Goldman Sachs , Citigroup, Bank of America et JPMorgan Chase & Co perdent toutes entre 0,9% et 2,1%.

Parmi les autres reculs notables, Tesla abandonne 1,56%, toujours affecté par l'enquête sur les circonstances du décès du conducteur de l'une de ses voitures.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur (Yashaswini Swamynathan à Bangalore; Marc Angrand pour le service français)